Présentation
 ↑  

Christian et sa pelle interviennent pour l'assainissement.
Andrea n'aime pas les hortensias, un coup de godet....

c17.jpg

Et hop !

c18.jpg

Le figuier n'a pas rigolé non plus...

c19.jpg

Nous recherchons une fosse septique et découvrons une fosse à purin

c20.jpg

Oui, c'en est, et il y en a un sacré paquet !

c21.jpg

Notre voisin Jérôme vole à notre secours

c22.jpg

La fosse vidée, Christian parvient à la briser.
C'était pas le bunker du führer, mais presque...

c23.jpg

Bien entendu, il a plu, le terrain est devenu un poil boueux...

c24.jpg

Le vendredi matin du départ pour la Pinsotine, le sol du garage est coulé

c242.jpg

Et le déménagement peut alors arriver.
Il y en a tout de même pour 120 m3
Au premier plan, Denis.
Une sacrée bonne équipe , les gars de chez Fourest !
Et aussi un grand merci à Patrice, Benjamin, Colette, Guy, et Tess.

c25.jpg

Il faut un élévateur pour le coffre à bijoux d' Andrea

c26.jpg

Mais la fraîcheur s'est installée.
Malgré les aménagements de confort réalisés sur le campement, il nous faut quitter le camp et rejoindre la maison.

c27.jpg

Malheureusement, des retards dans l'avancement des travaux font que, si nous avons de nouveau un lit, nous
nous y blotissons encore bien à l' humide.
Deux jours plus tard, nous aurons même l'électricité dans la chambre !
Veinards que nous sommes !

Ici, notre cuisine.
Plusieurs retards dans l'avancement des travaux font que l'éclairage se fait au bout de plusieurs rallonges,
dérivations et prises multiples.
C'est aussi une cuisine à l' africaine : Il n' y a pas d' eau.
Nous avons investi dans du nouvel électroménager, veuillez admirer le réfrigérateur:

c28.jpg

Et aussi le lave-vaisselle.

c281.jpg

Certains retards dans l'avancement des travaux ayant empêché la pose d'un tableau électrique, c'est encore ce
p... de compteur de chantier qui dessert la station d'épuration, l'étage, la cuisine, le congèlateur etc...
Comme les fils traînent de partout au sol, nous ne pouvons fermer aucune porte...

c29.jpg

Suite à un retard dans l'avancement des travaux, nous n'avons toujours pas de porte qui ferme.
Grâce à une utilisation de plastique à bulles aimablement fourni par les déménageurs, nous avons habilement
aménagé des rideaux coupe-froid.

c30.jpg

c31.jpg

Un léger retard dans la poursuite des travaux (mais surtout la pluie) nous a fait déménager en urgence une
partie du mobilier stocké là en attente de poursuite des travaux.

c32.jpg

Le vent a aussi arraché les protections des motos qui ont dû être rangées sous le hangar.

c33.jpg

c34.jpg

Ceux qui me demandent des pièces, soyez sympas !
Par la suite de petits retards dans la poursuite des travaux, je n'ai toujours pas pu vider les caisses et cartons.
Et puis, je suis pas un poulpe non plus.

c35.jpg

Résumé des épisodes précédents:
Le retard (ou la non-présence) d'une catégorie de professionnels ayant empêché les autres catégories de profes-
-sionnels de poursuivre les travaux, les maigres chauffages d'appoint tentent de réchauffer les courants d'air car
les portes ne peuvent toujours pas être fermées.

c36.jpg

c37.jpg

Lourdes n'est pas très loin, le miracle se produit, le maçon se souvient de notre adresse, la cloison tant attendue
est mise en place, la partie de la maison cuisine-chaufferie va pouvoir être alimentée en électricité !

c38.jpg

Ici, Pierre débranche le compteur de chantier, cela fait maintenant cinq mois qu' il nous alimente !

c39.jpg

Plus de câbles au sol, le four de la cuisinière fonctionne, le chauffage va pouvoir être branché.
Branché, mais pas vraiment chauffer, hein, car la mise en service de la pompe à chaleur ne sera effectuée par
M. de Dietrich que le 05 décembre.
En attendant, ce n'est que la fonction "hors gel" qui peut tourner.
On ne risque pas de se brûler le cul en s' asseyant sur un radiateur, ils sont juste tièdes.

c40.jpg

Le four de la cuisinière chauffe, nous faisons aussitôt une grande fête : Un gratin de courgettes, et une excellente
bouteille de pinot d' Alsace, cadeau d'un admirateur alsacien !

c41.jpg

Nous sommes fin novembre, les premiers flocons tombent, les 2 sides sont toujours dehors

c42.jpg

Et le 25 novembre commence (enfin) la réfection du toit de la grange.
Il fallait profiter du créneau météo annoncé pour 3 jours !
Il faut dire que la commande du toit n'ayant été passée que depuis juin, les beaux jours n'ont pas été nombreux.

c43.jpg

c44.jpg

Aujourd' hui 5 décembre, le toit n'est toujours pas terminé...

Brunnhilde, depuis qu' elle campe, a fait office de gîte...

c45.jpg

... à des rongeurs qui ont abandonné là des noyaux de cerise !

c46.jpg

28 novembre, il a bien gelé, je commence à ramener les cartons de pièces moto vers leur lieu de stockage.
Cela fait tout juste un mois que j'attends le renforcement du plancher pour y ranger mes pièces.

c47.jpg

c48.jpg

Nouvelle année, puissament motivés par courriers persuasifs, notre équipe de maçons attaque le dernier morceau:
L' ex-grange, qui devient grande pièce détente, avec salon-cheminée-bar-sauna

c49.jpg

Même la fenêtre finit par arriver !

c50.jpg

Nous ne restons pas sans rien faire, ici Andrea a posé le parquet dans la cuisine du gîte, à l'étage.

c51.jpg

Et comme elle avait pris le coup, avant de refroidir, elle a fait aussi le couloir.

c52.jpg

La cuisine est devenue atelier peinture

c53.jpg

Mon futur atelier !

c54.jpg

Les murs de l'atelier seront en plancher de coffrage

c55.jpg

La grange aussi avance bien, tout est jointé, la dalle de la cage d'escalier coulée.

c56.jpg

c57.jpg

Le volet d'entrée de mon bouclard est posé, je barbouille les planches avé une lasure faite par Andrea

c58.jpg

Du côté garage motos, un volet roulant est également posé (on le voit pas pasque il est ouvert !)
La vilaine haie a aussi disparu, mais le passage de l'engin nous a raspoutitsé le terrain !

c59.jpg


c60.jpg

On remercie M. Wiki : La raspoutitsa (en russe : распу́тица, mot à mot « saison des mauvaises routes »)
désigne la période de l'année durant laquelle, du fait de la fonte des neiges
(au printemps) ou des pluies d'automne, une grande partie des terrains plats se transforment sous l'action de
l'eau en mer de boue. Le phénomène affecte particulièrement les routes lorsqu'elles ne sont pas asphaltées.


c62.jpg

Les poutres de la grange ont été récupérées en prévision de la construction du poulailler.
Pour l'instant, elles forment un méditoir pour leMiche.

c61.jpg

Certains ont des portes d'entrée avec verrouillage 3 points, ici, c'était planches à verrouillage 4 roues !...

c63.jpg

Une porte est bien arrivée, mais, malgré la dimension standard, elle a été livrée trop haute !
Le fournisseur nous a gentiment fourni en attendant une porte boulonnée à l'intérieur, et nous avons continué
à passer par l'entrée du garage.

c64.jpg

Hier, 1er mars, la porte d'entrée nous a été posée !

c65.jpg

J'ai gardé le meilleur pour la fin...
Dans l'ancienne grange, le plancher est posé, le bar se construit, la cheminée sèche.

c68.jpg

Le sauna aussi a reçu sa couche de peinture

c69.jpg

Pour accéder à la grange, Philippe nous a construit un magnifique escalier

c70.jpg


c71.jpg

Les frangins Laurent et ........... viennent de poser l'échafaudage, la façade aura aussi son lifting.
Nous sommes vendredi soir.

c72.jpg

L' atelier avance aussi, mais bien lentement...

c80.jpg

c81.jpg

Lundi matin...

c83.jpg

... et lundi soir !
Et ils sont arrivés à créer le même grain que l'ancien !
Nous voyons vraiment le bout du tunnel !!!

c84.jpg


c'est ici pour la suite
http://guzzi.cannes.free.fr/articles.php?lng=fr&pg=802




Date de création : 06/10/2013 @ 19:34
Dernière modification : 20/08/2017 @ 17:32
Catégorie : Présentation - L' écho de la place Carlo Guzzi
Page lue 2491 fois


Réactions à cet article

Réaction n°10 

par Tess le 14/02/2014 @ 07:23
Ah ben, sur la toute dernière photo, on voit bien que les cartons de pièces sont rangés...et les pièces bien rangées...dans les cartons s

Réaction n°9 

par cousine le 05/02/2014 @ 20:15
bon courage mon c
ousin tu tiens le bon bout

Réaction n°8 

par cedric le 07/01/2014 @ 17:53
Eh ben... Sacré boulot. J'espère qu'en ce début d'année vous arrivez enfin à vous chauffer avec autre chose que l'alsacien. Bon courage à vous !

Réaction n°7 

par Tess le 07/01/2014 @ 07:08
T'as raison Phil ! Ah ça pour faire des gratins de courgettes arrosés de pif alsacien, là ça va ! Mais pour déballer les cartons et nous honorer des commandes de pièces, là, hein...plus de pif d'alsace d

Réaction n°6 

par phil le 30/12/2013 @ 21:56
Ben alors, il se passe plus rien sur ce site ou c'est moi qui ne sait encore pas chercher... Rien trouve depuis le 28 novembre... Il a que ça à branler pourtant le JN