Présentation
 ↑  

 Le Sanglier !

Avé une majuscule, car cette année, cet évènement culturel se déroulait pour la dixième année, je ne sais plus comment on a eu l' idée de se réunir
entre potes chaque année entre octobre et novembre  pour bouffer du sanglier...

L' idée n' était sans doute pas mauvaise, puisqu' elle perdure.
La première édition eut lieu à Lauris.
C' est là que nos nanas ont décidé qu' elles allaient passer le permis moto !
C' est Djidji qui s' est chargé de concrétiser la chose (le sanglier, pas le permis)

08.jpg

Ce qui est regrettable, c' est que je n' ai pas la moindre photo de cet évènement majeur !
Les anciens, si vous avez ça, je suis preneur et ferai une mise à jour du site, promis-juré !

Ben voilà, c' est fait: Merci à Tom de m' avoir donné les tofs du Sanglier number one, à Lauris.
Pour une fois, on voit des bécanes et pas que des mecs qui picolent !

a01.jpg

a02.jpg

a03.jpg

a04.jpg

a05.jpg

a06.jpg

a07.jpg

a08.jpg

a09.jpg

a10.jpg

Au fil des années, le Sanglier s' est baladé entre Vaucluse, Drôme, Alpes de Haute-Provence, et Alpes Maritimes.
C' est un peu en vrac, je n' ai plus les dates, mais, comme pour le Parpaillon un petit historique:

A Valdrôme

01.jpg

02.jpg

Concert par le Barde. Un Sanglier sans Barde, c' est un peu comme la daube sans vin rouge.

03.jpg

On devine la qualité des échanges à la mine studieuse des participants

04.jpg

Nous avons malheureusement dû intervenir, une bandes de jeunes d' une cité voisine s' étant mis à tripoter nos motos...

05.jpg

A Thoard

Pré-apéro en terrasse

06.jpg

Photo souvenir du temps où Tom faisait de la moto

07.jpg

Pour arrondir ses fins de mois, le Barde donne des cours de cornemuse à de jeunes élèves

09.jpg

10.jpg

11.jpg

12.jpg

Contrairement aux apparences, nous ne sommes pas à Münich...

13.jpg

C' est à ce genre de détails que l' on peut s' imaginer comment nous savons provoquer une
ambiance feutrée

14.jpg

Nous avons terminé la soirée en nous invitant dans la salle des fêtes du village, où une sympathique
autochtone (élevée au grain et en plein air) donnait une petite réception pour fêter sa médaille
de chaipuquoi.
Le retour au gîte s' est effectué cornemuse en tête par les petites rues du village.
C' est pas la peine d' essayer de revenir à Thoard, nous en sommes bannis.


Au col St. Bernard qui domine Menton

15.jpg

Vue depuis le gîte

16.jpg

Tout le monde doit se souvenir de la piste à 30%.
Y en a même qui ont laissé la moto au village pour monter dans le 4x4 du patron.
Catherine et Andrea, les 2 filles en moto, sont arrivées jusqu' en haut.

17.jpg

18.jpg

19.jpg


Retour à Lauris

20.jpg

Y a même JC (dit SpamFusa) qui est venu, mais il a un peu triché sur les moyens d' approche...

21.jpg

22.jpg

23.jpg

24.jpg

26.jpg

27.jpg

28.jpg

Z-avez vu les dents de sanglier ? C' est Andrea qui les a fabriquées

29.jpg

30.jpg

C' est bête, ces bretelles qui ne tiennent pas...
Saluons au passage le bel exploit de Miqueul qui vient de la région nantaise.

31.jpg

Le Barde est d' un tempérament souvent bouillant

33.jpg

Pour le calmer, il faut simplement le refroidir.

34.jpg

35.jpg

J'avais oublié celle-ci, c'est sur le dernier bout du retour...
L'appareil de Christophe ne fait que du noir&blanc, faudrait qu'il investisse !
Il est gentil, il me l'a envoyée à la maison.
Merci Christophe.

a0001.jpg

Cucuron (joli nom)

L' édition 2010 a été marquée par des trombes d' eau, à l' aller comme au retour

36.jpg

Le niveau des prestations a grimpé : Nous avons désormais une piscine à disposition.

37.jpg

Faut quand même insérer une moto de temps en temps, vous êtes gâtés, c' est la mienne.
Elle est vraiment superbe !

38.jpg

39.jpg

40.jpg

41.jpg

Le patron du gîte, viticulteur, nous offre une tournée de cave

42.jpg

43.jpg

44.jpg

45.jpg

La suivante, je l' ai censurée, y a peut être des jeunes filles qui regardent.
Ceux qui veulent les couilles du Barde me le demandent en perso.
Certains, avant le repas, se plongent dans une profonde méditation

47.jpg

Miqueul, pour arrondir ses fins de mois, vend de la lingerie pour motardes.
Il exporte beaucoup au proche-Orient.

48.jpg

Moi, j' achète plus rien au Maghreb : Une fois, j' ai acheté une roue, et elle était voilée.

49.jpg



L' édition 2011: encore à Cucuron

Certains, venant du sud-ouest, font escale à Cannes avant de se rendre dans le Luberon.
Ils posent pour le Livre d' Or de la place Carlo Guzzi (faudra que je le mette en ligne celui-là)
Tess et son LMtroua (Tess TM)

50.jpg

Phil, LM3 (mais il en a d' autres très chouettes)

51.jpg

Et Miqueul, en SP3

52.jpg

La remise des motos,les retrouvailles, on tape la discute avé une 'tite bière en attendant Apéro o' clock.

53.jpg

54.jpg

55.jpg

Le plus rapide sur le trajet : Stéphane, qui habite à... 800 mètres !
Cucuron, c' est un nid de guzzistes, paraît qu' il y en a 3 ou 4.
Nous n' avons réussi qu' à en apprivoiser un...

56.jpg
Stéphane a remplacé le support de son avertisseur cassé par un morceau de bois de Pernambouc.
Réparation du plus bel effet, les Guzzi ne sont pas que des motos "en fer".

57.jpg

Cette année, le cuisinier, c' était moi.
C' était 'achement bon, j' ai trouvé.

58.jpg


59.jpg

60.jpg

61.jpg

62.jpg

63.jpg

C' est fini.
Bon, z-allez dire <<Le sanglier, c' est en octobre, et c' est fin décembre qu' il le poste, ce flemmard !>>
Le site a été bien malade, plein de bugs et d' autres bêtes hideuses.
Je ne pouvais plus rien faire, et c' est le Pââât qui a tout réparé à distance !
Le Pââât, c' est non seulement mon vieux pote, mais il touche sacrément sa bille en informatique.
Qu' il soit remercié ici, je ne me voyais pas refaire un site, moi qui suis tôlier en informatique.
Je me suis promis de lui baiser les pieds à notre prochaine rencontre.
Rangez vos cahiers et sortez en ordre.





 


Date de création : 18/12/2011 @ 11:37
Dernière modification : 28/11/2012 @ 15:02
Catégorie : Présentation - Récits de concentres, voyages, ...
Page lue 1805 fois


Réactions à cet article

Réaction n°3 

par Tess le 18/01/2012 @ 08:31
Tiens, je viens de remarquer que Mimi Maty était par minou d

Et aussi que dans la bande de jeunes de la cité voisine, il en est un qui ne sourit pas, le païllelote !

Muet comme une carpe...c'est bien connu n

Réaction n°2 

par Tess le 24/12/2011 @ 08:21
Aaaah ! ça fait plaisir ! Tu as oublié de préciser que 2011 était complètement ensoleillée...
En tous cas, on se régale à chaque fois, dans tous les sens du terme.
Le plus dur est de rentrer avé les chopines dans le sac à dos k

A l'année prochaine en tous cas !

Ps : Mon salaud, tu nous as pas ratés la Marie et moi n

Réaction n°1 

par paaat_du_Sud le 24/12/2011 @ 00:32
Tu exagères un poil mon Jean-Nono :)