Présentation
 ↑  

4 avril : Cao Bang - Ha Giang   env. 240 km

En sortant de l' hôtel, constatons que le linge est lavé à la main !
Elles sont vraiment comblées, nos nanas !

a063.jpg

Bande de veinards, voilà la suite !
C'est à une autre terrasse, celle-ci sans groupe électrogène, que nous prenons le café.
Nam, qui constate que nous n' avons rien à manger pour le 'tit dej, est déjà parti pour que "ses" touristes cassent la croûte.
Le voilà revenu avec deux petits pains fendus à la manière d' un sandwich bien d' cheu nous.
Ach !
Dans le pain, il se trouvait une sauce rouge au piment, et des lamelles de porc 5 mm de viande - 2 cm de gras.
Nous avons décidé que nous les mangerions plus tard...

A la demande de Matthieu, j' ai ajouté un cadre aux photos

Crachin peu après, le Viêtnam étant un pays d' eau, elle vient aussi d' en haut.

a01.jpg

Nam nous avait prévenus : Route plus mauvaise que celle d' hier.
Il n' avait pas tort : 1 H 30 pour 14 km...

a05.jpg

a06.jpg

La province de Ha Giang est une des plus pauvres du Viêtnam.
Je parlerai plus loin de salaires et de conditions de vie.

a04.jpg

J' ai aussi été frappé par le silence des forêts.
Ceux qui ont vu "la 317ème section" auront remarqué le vacarme des oiseaux  en forêt.
Il n' y a quasiment plus d' oiseaux.
Ils les ont bouffés.
Ils bouffent aussi tout ce qui bouge !
D' abord, ils ont dû se nourrir et nourrir leurs enfants, je ne peux comparer avec le Sud, mais en zone montagneuse, il n' y a qu' une seule récolte annuelle de riz, contre trois dans le sud.

Les zones sauvages reculant de plus en plus devant les démographies galopantes, le gouvernement met actuellement en place des réserves pour la préservation de la faune et de la flore.

Ici, c' est un jeune garçon qui va vendre le malheureux blaireau (?) qui s' est pris au piège.

a07.jpg

a08.jpg

Mais il est temps de faire le plein

a10.jpg

Manque de pot (pour la pompiste) il n' y a pas de courant, elle devra remplir le 4x4 grâce à une boîte de conserves !

a11.jpg

En attendant, Andrea achète à boire (je suppose qu' elle a parlé vietnamien, à voir la tête de l' autre client qui en rigole encore !)

a12.jpg

Vers 11 H, dans un passage étroit, Nam se serre au plus près des piquets béton pour laisser le passage à un camion qui descendait.
Le camion arrive trop vite, ne serre pas assez, et c' est l' accrochage !
L' arrière du Toyota a reçu ! Le conducteur du bahut ne se sent pas en faute, d' après lui, Nam aurait dû se serrer davantage !
Les flics sont appelés, ils vont bientôt venir (bizzarre qu' ils se déplacent pour un bête accrochage)
A 12 H, nouveau coup de fil, il paraît qu' ils nous cherchent !
Pourtant, il n' y a qu' une seule route !!!
13 H, 2 flics arrivent en cyclo (la plaque bleue est une plaque gouvernementale) mais ce n' est toujours pas la police de la circulation !

a13.jpg

13H 30 les "bons" flics arrivent en minibenne, ils sont trois, le chef fait le croquis de la route pendant que ses sbires mesurent la route, le 4x4 et le camion sous tous les angles.
(pas beaucoup de photos, ils n' aiment pas ça !)
Le croquis dûment renseigné, il faut faire demi-tour pour signer la déposition au bureau de la Polizei.
Ces formalités devaient durer 5 mn, elles dureront 1 H 30.
Le village, c' est Thin Tuc, mais nous bouquinons dans la ouature car le crachin est devenu pluie, repartons vers 15 H.
Je ne vous avais pas encore montré de statue de l' oncle Hô

a14.jpg

C 'est fait, maintenant de la rizière et de la route

a16.jpg

a21.jpg

Au Viêtnam, on n' est jamais "seul" sur la route.
En face de soi, on trouve toujours quelqu' un, en vélo, cyclo, auto, camion, des cochons, buffles, vaches, chèvres mais aussi de très jeunes enfants sachant à peine marcher !

a15.jpg

Allez, encore deux rizières pour la route !

a22.jpg

a23.jpg

Là, c 'est encore un futur repas...

a24.jpg

Maison en pisé

a27.jpg

Là, c' est un champ !
Entre deux cailloux, le sol est travaillé, on y plantera deux pieds de maïs !
Le brûlis atteste que des gens travaillent là.

a28.jpg

En bas de chaque vallée, une rivière.
C' est pas original, mais c' est comme ça.

a29.jpg

a30.jpg

La vallée passée, on remonte vers le col suivant.
Et encore des gens qui travaillent dans les champs, mais les champs, ici, c' est pas la Beauce !
Et tout se fait à la main, je n' ai vu aucun tracteur ou autre machine en près de 2500 km de voyage...

a31.jpg

a32.jpg

Parenthèse zoologique : Vaches et buffles peuvent être mélangés, ils ne se chamaillent pas.

a33.jpg

C' est bien entendu à la nuit que nous arrivons à Ha Giang, àprès une descente de lacets qu' Andrea n' oubliera pas.
Malgré l' heure, on nous fait deux oeufs au plat, avec de la vaskiwi.
la vaskiwi, c' est ça :

vache-qui-rit.jpg

Des bungalows font office de chambre, le lit mesure 2.80 m de large !

a17.jpg

Le lendemain, nous découvrons que nous sommes au bord du fleuve

a19.jpg

a18.jpg

5 avril : Ha Giang - Dong Van  env. 150 km

Petit déjeuner sur la terrasse du restau.
Le café est chaud et bon, mais avons droit aux oeufs au plat avec vaskiwi.
Nam est parti acheter le
s autorisations de pénétrer dans la haute région, qui est une zone militaire.
Des bungalows sont en construction, les maçons sont pieds nus, les fondations creusées à la bêche.
Ici, les engins d' écacuation des gravats 

www.youtube.com/watch

Je crois que vous avez assez vu de photos de rizières (elles se ressemblent, mais sont différentes) comme disait Nam:
<<Same-same, but different>>
Je serai plus bref désormais.

Nous partons donc avec le crachin qui semble s' attacher à nous.
"Mais quelle est cette riante cité ?" vous demandez-vous,
Ce doit être Yen Minh, réplique-je.

a34.jpg

a35.jpg

Nous allons visiter le stade Lénine.

a36.jpg

La tribune des supporters,

a37.jpg

la tribune officielle,

a38.jpg

et celle des autres pékins (si j' ose m' exprimer ainsi)

a39.jpg

Vous l' aurez sans doute déjà remarqué, ce pays n' est pas la Suisse.
Tout le monde jette n' importe quoi par terre (un peu comme chez nous)
La différence, c' est qu' au Viêtnam, personne ne ramasse.
C' est énorme, cette différence !
Dans les villes, c' est organisé : Avec des carrioles à bras (personnel féminin à 100%) ou des camions bennes, les déchets sont collectés.
On les benne ensuite dans la nature, mais hors du village.

Le camion est chinois, de chez Dong Feng Motors, existe aussi en 4x4 
Je croyais voir de nombreux camions ex-US Army, je n' en ai pas vu un seul !
Peut être dans le sud ?

a40.jpg

Bon, on n' est pas d' ici, on continue.

a41.jpg

On a beau être en montagne, les bananes poussent

a42.jpg

Les chèvres, bon j' en mettrai plus des photos de chèvres, on a les mêmes à la maison !
mais des photos de buffles, y' en aura encore !
Et puis, c' est délicieux, le buffle.

a43.jpg

Les taches colorées, ce sont des gonzes qui bossent !
z- avez vu la pente et les cailloux ?

a44.jpg

Là, les enfants ne jouent pas au père Noël.
Ils travaillent et ont ramené quelque chose d' utile dans le panier.

a45.jpg

a46.jpg

A l' entrée d' un village

a47.jpg

Et du champ de maïs

a48.jpg

Là, y a pas que de la rizière, mais des montagnes !

a49.jpg

et une usine de parpaings.
Bien entendu, tout est fait à la main.

a50.jpg

Faubourgs puis entrée de Dong Van

a51.jpg

a52.jpg

Dong Van, c' est le pays des H'mongs noirs, qui portent le béret basque avec leur costume... noir.
Fidèles alliés de la France, ils se sont battus contre le Viêtminh jusqu' en 1959.
Comme ils ne pouvaient continuer à se battre sans munitions, les Viêts sont arrivés dans leur pays du bout du monde, et je crois que  ne leur ont pas fait de cadeaux.

Jolie moustiquaire rose, et une page du règlement de l' hôtel
Andrea a lavé hier des jeans, qui ne sont pas encore secs, et pas de cintre dans l' armoire !

a53.jpg

a54.jpg

La vue depuis la chambre

a55.jpg

Dong Van est littéralement au pied de la montagne.

a56.jpg

Un ancien poste français au sommet de la montagne

a70.jpg

Pas grand chose à faire sinon aller voir le marché

a57.jpg

a58.jpg

des petits serpents d' eau, encore jamais trouvé ça au restau, j' en avais mangé en Chine, c' est délicieux.

a59.jpg

On s' offre un verre, la patronne a compris qu' Andrea voulait son café CHAUD, et le lui a servi dans un bol bain-marie

a60.jpg

Pour ne pas boire de café tiède, j' ai une autre technique : je commande des bières !

a61.jpg

Un brave paysan revient du champ.
Il porte sa charrue sur le dos, et... la cage d' un oiseau !

a62.jpg

Deux jolies maisons

a63.jpg

je crois que le camion est un Mack (?)

a64.jpg

Celui-ci, c' est un IFA (Allemagne de l' Est). On en voit encore beaucoup ici.

a65.jpg

La Hauptsrasse juste avant le passage du personnel de Veolia

a66.jpg

et le joli ruisseau qui gazouille
à côté de l' hôtel

a67.jpg

Fantaisie de plombier ?
L' écoulement du lavabo

a68.jpg

Demain, retour sur Ha Giang

A suivre ...
au fait, pourquoi personne ne me laisse ses impressions sur le livre d' or ?
Contrairement aux commentaires qui sont effacés à chaque mise à jour, ceux du livre d 'or doivent rester (enfin, je crois!)
Merci !


Date de création : 04/05/2011 @ 23:19
Dernière modification : 09/05/2011 @ 17:25
Catégorie : Présentation - Récits de concentres, voyages, ...
Page lue 1509 fois


Réactions à cet article

Réaction n°4 

par paaat_du_Sud le 28/08/2011 @ 20:24
Excellent le règlement de l'Hôtel : pas de dynamite smile